Webconférence « Activité Physique et Cancer : faut-il vraiment choisir ? »

15 juin 2021

Avec le soutien de la Conférence des financeurs de la Loire (CFPPA 42), la chaire santé des ainés, ingénierie de la prévention et la chaire HYgée de l’Université Jean Monnet et ses partenaires, dont nous faisons partie par le biais de notre Plateforme Sport Santé 42, le CHU de Saint-Étienne et le Gérontopôle AuRA propose une webconférence à destination du grand public le 22 juin. 

Le contexte

De nombreuses études ont démontré les bénéfices d’une pratique d’activité physique (AP) chez les patients atteints de cancer. En termes de bien-être physique, social et psychologique. Pourtant comment s’engager dans une pratique d’AP régulière au moment où l’on se sent le plus vulnérable de par la maladie, l’avancée en âge mais aussi le traitement et ses conséquences ? Qu’est-ce que l’activité physique adaptée ? Comment pratiquer en toute sécurité ? Quelle place occupe-t-elle pendant les traitements ? et après ? Quel impact sur la qualité de vie ? 

La webconférence se tiendra le mardi 22 juin de 17h30 à 19h.

Au programme

  • Introduction : Le cancer : enjeu sanitaire et territorial
    Dr. Patrick MICHAUD, Adjoint à la santé et en charge du plan cancer stéphanois
  • Table ronde n°1 : Cancer et vieillissement : quels bénéfices de l’activité physique pour la santé ?
    Dr. Anne Françoise CHANELIERE (Oncogériatre CHU de Saint Etienne) Nathalie BARTH (Sociologue Chaire Sante des Ainés (UJM) et Cheffe de projet Gerontopôle AURA)
  • Table ronde n°2 : Les clés pour pratiquer une activité physique : où ? comment ? avec qui ?
    Fabienne COUVREUR (Présidente de la Ligue Contre le Cancer) Maël GARROS (Coordonnateur plateforme Sport santé 42) Dr. David HUPIN (Médecin du sport CHU de Saint Etienne)
  • L’exemple du programme « ACTIPAIR » : témoignage d’un patient « pair »
    Amandine BAUDOT (Cheffe de projet Centre d’Investigation Clinique CHU de Saint Etienne)
    Pascal BIOTTEAU (Patient « pair » impliqué dans le projet)

La webconférence sera ponctuée de questions du public et de sondages propres à l’AP, via un chat interactif.